mercredi 17 juillet 2013

N°180: Structure de découpage du projet

A lire sur: Tenstep

Découpez les activités sommaires en deux activités détaillées ou plus
Puisque vous avez choisi de diviser une activité - sommaire en de plus petites activités, il n’est pas logique d’en inscrire une seule sous une activité - sommaire. Si vous le faites, l'activité détaillée représente exactement le même travail que l'activité récapitulative. Cela ne vous apporte rien. Si cela se produit dans votre SDP, vous aurez le choix entre:
·         diviser l’activité - sommaire en de multiples tâches plus petites
·         ou vous débarrasser de l'activité détaillée et associer le travail à l’activité - sommaire, qui devient alors une activité détaillée.
Les activités détaillées devraient être inscrites en tant qu'activités axées sur l'action
Les activités détaillées de votre SDP sont transférées dans votre échéancier. Pour cette raison, leur transfert est plus facile si elles sont axées sur l'action, exactement comme les activités de votre échéancier devraient l’être. Par exemple, au lieu d'énoncer une activité détaillée de SDP en tant que "meeting", vous devriez l'énoncer en tant que « prévoir une réunion hebdomadaire ». Au lieu d'avoir une activité détaillée pour « le plan d'essai », vous devriez l'énoncer plutôt comme " créer le plan d'essai ". De cette façon, les activités détaillées peuvent être déplacées vers l’échéancier avec un minimum de changements de terminologie.
Ne placez pas les exigences sur la SDP
La SDP est utilisée afin de découper de plus grandes parties de travail en sections plus petites. Si vous placez un livrable sur votre SDP, vous pouvez le découper en activités qui permettent par la suite la création de ce livrable. Le découpage des livrables ne doit pas déboucher sur les exigences qui le décrivent. Les exigences ne font pas partie de la SDP.
Les activités détaillées de votre SDP sont transférées dans votre échéancier. L'échéancier ne contient pas des items tels que : « a besoin d'avoir une interface simple » ou « doit pouvoir travailler 25 pieds sous l'eau ». Ce sont là des constats d’exigences. Les exigences appartiennent au plan de gestion des exigences. Elles n'appartiennent ni à l’échéancier ni à la SDP.
Pour les grands projets, vous pouvez laisser votre SDP au niveau des « lots de travail »
Les très grands projets ont généralement des livrables de très grande taille. Un des moyens permettant d'élaborer votre SDP pour ces projets, consiste à définir vos livrables puis à les diviser en composants plus petits. Quand tous les composants sont accomplis et intégrés, le plus grand livrable sera alors créé.
Parfois, quand il s’agit de projets très grands, il n’est pas pratique de déterminer les activités - sommaires et les activités de détail, tout simplement parce qu’il y en a un très grand nombre. Dans ces grands projets, la SDP peut seulement être décomposée jusqu’au niveau des « lots de travail ». Le lot de travail peut être assez grand pour constituer un sous-projet et quelquefois assez grand pour qu’un compte de coût lui soit rattaché.
Dans un grand projet, vous pouvez arrêter la SDP au niveau du lot de travail. Cependant, le travail ne devrait pas être assigné aux membres de l'équipe à ce niveau. Le lot de travail devrait être attribué à une équipe. Le chef de l'équipe doit encore découper le lot de travail en activités permettant de réaliser le composant de travail (ou de réaliser tout le contenu du lot de travail).
Dans ce scénario, La totalité de la SDP est ramenée vers le niveau inférieur des activités détaillées. Cependant, cette opération se déroule en deux temps : la première itération s'arrête au niveau élevé du lot de travail, alors que les activités détaillées sont définies quand le lot est réellement assigné à une équipe de travail.
Terminologie de management de projet
Plan de management du contenu. Document qui décrit la méthode de définition, de développement et de vérification du contenu, la méthode de création et de définition de la structure de découpage du projet, et qui procure les directives de management et de maîtrise du contenu du projet par l'équipe de management du projet. Il fait partie du plan de management du projet ou y contribue comme plan subsidiaire. Aussi appelé Plan de gestion du contenu dans certains pays francophones.
Produit. Objet qui est produit, quantifiable, et pouvant aussi bien être un produit final qu'un composant. Les termes matériaux et marchandises sont similaires à produits. À comparer avec Résultat. Voir aussi Livrable.
Abréviations courantes
RAM (anglais) : Responsibility Assignment Matrix
         (français) : Matrice d'affectation des responsabilités

Aucun commentaire:

Publier un commentaire