jeudi 28 juin 2012

Montée en puissance de l'industrie logicielle allemande et du cluster Software

A lire sur:  http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70397.htm


http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70397.htm
L'industrie allemande du logiciel et des services IT employait 500.000 personnes à la fin 2011, soit 30.000 personnes de plus que l'année précédente. Le principal moteur de croissance est le "Software cluster" entre Darmstadt (Hesse), Kaiserslautern (Rhénanie-Palatinat), Sarrebruck (Sarre) Karlsruhe et Walldorf (Bade-Wurtemberg), concentrant environ un ingénieur sur cinq travaillant dans cette industrie dans le pays [1].

En effet, l'emploi dans l'industrie du logiciel en Allemagne a augmenté de 6,3% entre septembre 2010 et septembre 2011 (pour arriver à un peu plus de 496.000 employés), pendant que l'emploi dans l'économie en général augmentait de 2,5% sur la même période. Le "Software Cluster" du sud-ouest, avec plus de 95.000 employés, concentre désormais plus de personnel spécialisé dans ce domaine que ceux de Berlin, Hambourg, Hanovre (Basse-Saxe) et Munich (Bavière) réunis. Ce cluster s'étend autour des centres de R&D informatique de Darmstadt, Kaiserslautern, Karlsruhe, Sarrebruck et Walldorf, les deux bassins principaux étant ainsi la région Rhin-Main-Neckar (43.000 employés) et du Nord-Bade (38.000 employés).

Selon la liste "Lünendonk", un classement annuel de l'industrie des TIC, les plus grandes sociétés allemandes de logiciels y seraient basées, à l'image de SAP AG (Walldorf), Software AG (Darmstadt) et Buhl Data Service GmbH (Neunkirchen, Rhénanie-Palatinat). Les sièges allemands d'Accenture, Sage Software ou T-Systems se sont également implantés dans le cluster.

Les données de cette étude proviennent de l'Agence fédérale pour l'emploi, via la répartition géographique de la catégorie 62 "services des technologies de l'information".

--

[1] Le Software Cluster a été nommé "Cluster de pointe" (Spitzencluster) en janvier 2010 lors de la deuxième phase de l'initiative. Il a pour but de faciliter le transfert de résultats issus du domaine de la recherche vers des produits et services innovants. Les clusters de pointe sélectionnés (5 par phase) reçoivent du gouvernement fédéral jusqu'à 40 millions d'euros sur cinq ans pour la mise en place de leur stratégie, si les acteurs qui y participent investissent une somme au moins équivalente. 

Pour en savoir plus, contacts : "Les cinq gagnants du concours des Spitzenclusters", BE Allemagne 468 - 27/01/2010 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/62048.htm
   
Code brève,  ADIT : 70397

Sources : "Beschäftigung in der deutschen Software-Industrie: Das Herz schlägt im Südwesten", dépêche idw, communiqué de presse du Software Cluster - 25/06/2012 - http://idw-online.de/pages/en/news485134

Rédacteurs : Charles Collet, charles.collet@diplomatie.gouv.fr - http://www.science-allemagne.fr           
Origine : BE Allemagne numéro 577 (27/06/2012) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70397.htm

Aucun commentaire:

Publier un commentaire